Voici un petit tour d’horizon sur la façon dont j'utilise les flocons de riz.

Sous cette forme légère, la céréale offre de nouveaux attraits pour renouveler les recettes. Précuits, les flocons de riz sont les partenaires d’une cuisine rapide en permettant la réalisation de galettes végétales, de puddings, mueslis maison ou crumble minute.
Les flocons de riz se prêtent facilement à une cuisine légère et digeste. On les adopte pour réaliser une farce, épaissir une soupe ou une mousseline de légumes.

Pour velouter et épaissir.
Plongés dans un liquide chaud, les flocons de riz cuisent instantanément.
Pour épaissir ou enrichir une soupe de légumes, rajoutez une petite poignée dans le bouillon chaud 5 minutes avant d’éteindre le feu.
En donnant de la consistance à un potage, ils peuvent remplacer une pomme de terre et vous obtiendrez un velouté en mixant les légumes et les flocons cuits avec le bouillon.
On peut aussi incorporer les flocons de riz dans les purées de légumes un peu trop fluides (courge ou courgette par exemple).

Dans une terrine ou une farce à la place de la chapelure.
Dans une terrine de légumes, les flocons de riz peuvent remplacer la chapelure et donner de la consistance à un pain d’aubergines ou de potimarron.
La recette de base consiste à mélanger 1 verre de 15 cl de lait végétal avec 1 verre de flocons pour les réhydrater. On ajoute ensuite 3 œufs et la valeur de 2 verres de légumes coupés en petits morceaux façon macédoine (carottes, courgettes, poireaux...) précuits à la vapeur ou des légumes râpés (fenouil, potimarron, oignons...) légèrement revenus dans un peu d’huile d’olive.
Sur le même principe mais en lui donnant une consistance plus épaisse, on peut préparer une farce (avec ou sans œufs) pour garnir des légumes (oignon, courgette, tomate, pâtisson, poivron...). Là aussi, les flocons remplaceront avantageusement la chapelure.
Pour obtenir une farce légère, on les fait gonfler dans du bouillon ou du lait végétal avant d’ajouter des légumes (ail, courgette ou champignons, courge...) hachés et préalablement revenus dans un peu d’huile d’olive.

Pour composer des galettes végétales.
En mélangeant les flocons de riz avec un lait végétal, des œufs et quelques pincées de légumes râpés (carotte, potimarron, courgette...) ou des oignons émincés, vous obtiendrez une pâte à galettes.
Enrichie d’épices ou de fines herbes, cette pâte se fait cuire à la poêle, comme des petites crêpes ou des blinis.

Dans les desserts : du pudding au crumble...
Les flocons de riz s’utilisent aussi pour faire un pudding (sans gluten). Il suffit de réhydrater les flocons de riz dans un lait d’amandes ou de coco avant d’ajouter des œufs et des fruits coupés en lamelles.
Mélangés à des fruits secs, de la poudre d’amandes ou de noisettes, du sucre et une matière grasse, les flocons de riz peuvent même remplacer la farine dans un crumble étalé sur un gratin de fruits.

Une famille de petits flocons !
Il existe bien d’autres flocons de céréales (avoine, quinoa...) et de légumes secs (pois chiches, pois cassés, azukis...).
Les flocons de riz ont un goût très doux, ils s’associent donc très facilement avec leurs cousins aux parfums plus prononcés : pour une association savoureuse dans des galettes végétales, mariez par exemple, les flocons de riz à des flocons de pois chiches.
Dans une cuisine familiale, les flocons de quinoa sont particulièrement appréciés. On peut les ajouter pour enrichir les soupes et les purées de légumes des enfants et aussi les faire cuire dans un lait végétal, façon porridge pour les petits.
Les flocons de riz sont les plus légers de tous, ils s’imbibent rapidement et se prêtent à toutes les préparations salées ou sucrées.
Certains flocons de riz sont toastés, plus croustillants, ils conviennent mieux pour les crumbles et évidemment pour le petit déjeuner dans les mueslis.

Consultez l'index des recettes aux flocons de riz du blog pour d'autres idées d'utilisation des flocons de riz.


J'ai rédigé cet article pour La Vie Claire, vous pouvez le retrouver dans le magazine à croquer de l'hiver 2008.


480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être.
Mon livre Bio, bon, gourmand vous accompagnera pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons avec un chapitre complet consacré aux céréales.