blog cuisine bio

Mes livres  -  Newsletter  -  Consulting culinaire  -  Presse

24 novembre 2012

Le riz rond complet bio

Véritable ingrédient de base du placard bio, le riz rond complet se cuisine en toutes saisons et se marie facilement à de multiples saveurs pour composer des assiettes équilibrées.
C’est vrai, il met un peu de temps à cuire (comptez bien 45 mn) mais en contrepartie ces grains sont si moelleux et tellement faciles à intégrer dans les recettes !
Pour rentabiliser son temps de cuisson, prévoyez d’en préparer un peu plus que nécessaire pour l’utiliser dans plusieurs recettes. Ne salez pas l’eau de cuisson, de cette façon, vous pourrez le transformer en plat salé ou sucré.

Prêt pour un petit déjeuner tonique
Si vous souhaitez changer de petit-déjeuner et adopter une recette qui vous assurera une énergie pour toute la matinée, réservez un peu de riz complet cuit et transformez-le en un tournemain :
- Riz au lait minute : ajoutez un entremets végétal à la vanille à une tasse de riz rond complet cuit. Saupoudrez avec le fructibio® de votre choix (au gingembre, cranberries, mangue...) pour remplacer le sucre.
- Porridge : mélangez 1 c. à s. de purée d’amande avec un peu de lait de riz de façon à obtenir une sauce, ajoutez 4 grosses c. à s. de riz complet déjà cuit et poudrez de cannelle ou de cardamome. Nappez avec un filet de sirop de riz ou d’agave.
- Risotto sucré aux fruits secs : à la recette précédente, ajoutez des raisins secs, des abricots ou des pruneaux coupés en petits dés, des amandes effilées ou des noisettes concassées.
- Et pourquoi pas une version salée : ajoutez une tasse de riz complet déjà cuit dans un bol de bouillon préparé avec 1 c. à s. de miso.

Une pause-déjeuner bien équilibrée
Facile à emporter, la salade de riz se prête à mille et une façons. Pour une question pratique, l’idéal est de la préparer en deux verrines : dans l’une, mélangez votre sauce avec le riz cuit et dans l’autre, placez les crudités, ces dernières resteront ainsi fraîches et croquantes et seront mélangées à la sauce juste au moment du repas :
- Mélangez le riz avec une bonne huile parfumée, salez avec un sel aux herbes ou aux épices. Vous pouvez aussi faire une sauce au gomasio, en mélangeant huile de sésame et gomasio et en ajoutant éventuellement un trait de tamari.
Pour enrichir votre salade de riz, ajoutez quelques cuillerées de lentilles vertes, de pois chiches ou d’azukis cuits.
Parsemez de noix, de graines de courge ou de tournesol, de raisins secs, de pignons, de lamelles de parmesan ou de dés de tofu lacto-fermenté, des olives...
- Pour la verrine de crudités, composez selon les saisons : carotte, betterave ou céleri-rave râpé, effilochée de chou ou de salade verte, dés de tomate, rondelles de jeune courgette, haricots verts...
En automne et hiver, remplacez les crudités par des cubes de légumes cuits à la vapeur : carotte, potimarron, céleri-rave, navet, betterave...
Au printemps, ajoutez des graines germées, des petits pois croquants...
En été, ajoutez des tagliatelles de légumes poêlés : aubergines, courgettes, poivrons rouges...

Un ingrédient de choix en toutes saisons !
- Suggestion de Printemps : préparez un risotto minute en mélangeant une crème végétale liquide (amande, avoine, soja ou même noix de coco) assaisonnée et parfumée avec du curcuma avec le riz complet déjà cuit. Sur ce risotto jaune d’or, disposez un assortiment de jeunes légumes de printemps comme dans un nid.
- Suggestions d’Été : le riz complet est un parfait accompagnement des piperades et ratatouilles.
Si vous l’avez fait un peu trop cuire, façonnez des croquettes en liant avec une purée d’oléagineux ou un œuf et ajoutez beaucoup de fines herbes hachées avant de les faire dorer à la poêle. Servez ces boulettes de riz avec une sauce tomate ou poivronade, c’est une recette pratique pour les buffets !
On peut même le transformer en pizza (sans gluten) ou préparer des toasts apéritif avec un fond de tarte à base de riz : je mélange le riz cuit avec de l’œuf et du fromage de chèvre sec râpé, je verse dans un plat à tarte chemisé et je fais cuire au four. A mi-cuisson, vous pouvez ajouter la garniture de votre choix et repasser au four brièvement.
- Suggestions d’Automne : façon wok, faites sauter le riz complet cuit avec des oignons, des tagliatelles de carottes et des rubans de chou, des lamelles de champignons shiitakee et des algues fraîches ciselées ou en paillettes.
Il vous en reste un tout petit peu ? Mettez quelques cuillerées de riz cuit dans une soupe miso bien relevée de gingembre frais.
- Suggestions d’Hiver : pour obtenir un plat complet, associez-lui une légumineuse : riz aux lentilles, riz aux pois chiches ou aux azukis... et accompagnez avec une potée de légumes anciens.
Préparez des galettes en ajoutant un légume cuit écrasé ou cru râpé (panais, carotte, potimarron...) et en liant avec de l’œuf.

Consultez l'index des recettes avec du riz du blog pour d'autres idées d'utilisation du riz.


J'ai rédigé cet article pour le magazine La Vie Claire du printemps 2010.


Simplement bio, simplement bon, c'est 120 nouvelles recettes faciles (veggie, sans gluten et sans lait) de l'entrée au dessert, joliment illustrées, classées par saison, avec un minimum d'ingrédients et de préparation pour cuisiner au quotidien ou recevoir avec simplicité.

2 septembre 2012

La lentille corail

La lentille corail est déjà séduisante par sa couleur !
On l’adopte ensuite spontanément pour sa facilité d’utilisation et sa rapidité à cuire.
Si vous avez envie d’inviter un peu plus souvent la famille des légumes secs dans votre cuisine, commencez par elle, sa saveur douce transforme agréablement les recettes.

Une cuisson rapide, un vrai plus !
Nul besoin d’y penser à l’avance et de la faire tremper, contrairement aux autres légumes secs. Son temps de cuisson qui ne dépasse pas les 20 minutes s’accorde facilement avec celui des soupes, purées et cocottes de légumes...
Cette lentille a la particularité de fondre en purée lorsqu’elle est bien cuite, il suffit alors de remuer énergiquement pour l’écraser facilement.
Digeste, elle est appréciée par tous, des plus petits aux plus grands !

De délicieux veloutés
Pour vos soupes, faites-la cuire en même temps que les légumes. Mariez-la avec des légumes aqueux comme la courge ou la courgette, de façon à transformer la soupe en veloutés onctueux (avec du lait de coco et un curry).
L’équilibre se fait ainsi naturellement, l’ajout de lentilles corail dans une soupe remplace la pomme de terre dès que l’on souhaite mixer et donner une certaine texture. L’association fonctionne bien avec la carotte, l’aubergine, les poivrons rouges et jaunes...

Purées et sauces
Faites cuire les lentilles corail dans deux fois leur volume d’eau. Couvrez et laissez sur feu doux jusqu’à ce que toute l’eau soit absorbée. Remuez et transformez :
- en purée : incorporez un filet d’huile d’olive, salez et ajoutez une pincée de cumin ou de cardamome en poudre. Une bonne huile d’argan ou de sésame peut aussi suffire à parfumer tout en apportant de l’onctuosité.
- en coulis : faites cuire les lentilles avec des gousses de cardamome ou une étoile de badiane et diluez la purée de base avec un peu de boisson végétale (boisson au riz, à l’avoine ou au soja) ou du bouillon selon la consistance désirée, terminez avec un filet d’huile d’olive. Ce coulis accompagnera, par exemple, des galettes de céréales.
- en sauce : rallongez la purée avec un bouillon et assaisonnez avec du tamari ou incorporez de la crème de coco ou une cuillerée de purée de noix de cajou.
- en tartinade : dans ce cas, l’idéal est de cuire les lentilles corail en même temps qu’un légume (carotte, courgette...) et de mixer ensuite avec une huile végétale ou une purée d’oléagineux pour obtenir un effet fondant. Assaisonnez avec des épices ou du basilic, de l’estragon... Laissez refroidir et utilisez sur des toasts à l’apéritif ou dans les sandwichs.

Pour lier et enrichir
Vous préparez une cocotte de légumes et vous souhaitez épaissir le bouillon de cuisson ? Ajoutez dès le début 3 cuillères à soupe de lentilles corail dans la casserole, elles vont fondre et absorber le jus des légumes pour donner un fond de sauce velouté.
Dans un couscous de légumes rapide, elles peuvent remplacer les pois chiches et contribuer à l’apport en protéines végétales.
Dans un coulis de tomates trop liquide, les lentilles corail vont rétablir l’équilibre et l’adoucir.

Astuce pour rehausser la couleur
La lentille corail perd sa couleur en cuisant, elle devient plus terne. L’ajout de curcuma vous permettra de redonner une intensité orange. Vous pouvez aussi la faire cuire avec des dés de betterave pour donner une teinte rose ou, après cuisson, lui ajouter trois cuillerées de jus de betterave pour rehausser la préparation d’une appétissante couleur !

Astuce pour la préparer en salade
Lorsqu’elle est cuite à l’eau, la lentille corail est destinée à fondre, mais si vous tenez à conserver sa forme et sa couleur, adoptez une cuisson brève à la vapeur douce :
Rincez les lentilles corail dans le panier et placez sur feu doux dans une cocotte à fond épais pour une cuisson en vapeur douce.
Comptez environ 20 minutes, aérez de temps en temps en remuant avec une fourchette. Ajustez la cuisson en laissant gonfler hors du feu.
Les lentilles ainsi cuites doivent être maniées avec délicatesse, enrobez-les d’huile d’argan ou de sésame pour une présentation en salade tiède.

Les recettes sur le blog pour cuisiner les lentilles corail :
Salade de lentilles corail vapeur à l'huile d'argan
Mousseline de lentilles corail à l'orange
Courge et poireaux en sauce de lentilles corail
Velouté de légumes aux lentilles corail


J'ai rédigé cet article pour le magazine La Vie Claire du printemps 2010.


Simplement bio, simplement bon, c'est 120 nouvelles recettes faciles (veggie, sans gluten et sans lait) de l'entrée au dessert, joliment illustrées, classées par saison, avec un minimum d'ingrédients et de préparation pour cuisiner au quotidien ou recevoir avec simplicité.

16 septembre 2010

Flocons de riz

Voici un petit tour d’horizon sur la façon dont j'utilise les flocons de riz.

Sous cette forme légère, la céréale offre de nouveaux attraits pour renouveler les recettes. Précuits, les flocons de riz sont les partenaires d’une cuisine rapide en permettant la réalisation de galettes végétales, de puddings, mueslis maison ou crumble minute.
Les flocons de riz se prêtent facilement à une cuisine légère et digeste. On les adopte pour réaliser une farce, épaissir une soupe ou une mousseline de légumes.

Pour velouter et épaissir
Plongés dans un liquide chaud, les flocons de riz cuisent instantanément.
Pour épaissir ou enrichir une soupe de légumes, rajoutez une petite poignée dans le bouillon chaud 5 minutes avant d’éteindre le feu.
En donnant de la consistance à un potage, ils peuvent remplacer une pomme de terre et vous obtiendrez un velouté en mixant les légumes et les flocons cuits avec le bouillon.
On peut aussi incorporer les flocons de riz dans les purées de légumes un peu trop fluides (courge ou courgette par exemple).

Dans une terrine ou une farce à la place de la chapelure
Dans une terrine de légumes, les flocons de riz peuvent remplacer la chapelure et donner de la consistance à un pain d’aubergines ou de potimarron.
La recette de base consiste à mélanger 1 verre de 15 cl de lait végétal avec 1 verre de flocons pour les réhydrater. On ajoute ensuite 3 œufs et la valeur de 2 verres de légumes coupés en petits morceaux façon macédoine (carottes, courgettes, poireaux...) précuits à la vapeur ou des légumes râpés (fenouil, potimarron, oignons...) légèrement revenus dans un peu d’huile d’olive.
Sur le même principe mais en lui donnant une consistance plus épaisse, on peut préparer une farce (avec ou sans œufs) pour garnir des légumes (oignon, courgette, tomate, pâtisson, poivron...). Là aussi, les flocons remplaceront avantageusement la chapelure.
Pour obtenir une farce légère, on les fait gonfler dans du bouillon ou du lait végétal avant d’ajouter des légumes (ail, courgette ou champignons, courge...) hachés et préalablement revenus dans un peu d’huile d’olive.

Pour composer des galettes végétales
En mélangeant les flocons de riz avec un lait végétal, des œufs et quelques pincées de légumes râpés (carotte, potimarron, courgette...) ou des oignons émincés, vous obtiendrez une pâte à galettes.
Enrichie d’épices ou de fines herbes, cette pâte se fait cuire à la poêle, comme des petites crêpes ou des blinis.

Dans les desserts : du pudding au crumble...
Les flocons de riz s’utilisent aussi pour faire un pudding (sans gluten). Il suffit de réhydrater les flocons de riz dans un lait d’amandes ou de coco avant d’ajouter des œufs et des fruits coupés en lamelles.
Mélangés à des fruits secs, de la poudre d’amandes ou de noisettes, du sucre et une matière grasse, les flocons de riz peuvent même remplacer la farine dans un crumble étalé sur un gratin de fruits.

Une famille de petits flocons !
Il existe bien d’autres flocons de céréales (avoine, quinoa...) et de légumes secs (pois chiches, pois cassés, azukis...).
Les flocons de riz ont un goût très doux, ils s’associent donc très facilement avec leurs cousins aux parfums plus prononcés : pour une association savoureuse dans des galettes végétales, mariez par exemple, les flocons de riz à des flocons de pois chiches.
Dans une cuisine familiale, les flocons de quinoa sont particulièrement appréciés. On peut les ajouter pour enrichir les soupes et les purées de légumes des enfants et aussi les faire cuire dans un lait végétal, façon porridge pour les petits.
Les flocons de riz sont les plus légers de tous, ils s’imbibent rapidement et se prêtent à toutes les préparations salées ou sucrées.
Certains flocons de riz sont toastés, plus croustillants, ils conviennent mieux pour les crumbles et évidemment pour le petit déjeuner dans les mueslis.

Consultez l'index des recettes aux flocons de riz du blog pour d'autres idées d'utilisation des flocons de riz.


J'ai rédigé cet article pour le magazine La Vie Claire de l'hiver 2008.


Simplement bio, simplement bon, c'est 120 nouvelles recettes faciles (veggie, sans gluten et sans lait) de l'entrée au dessert, joliment illustrées, classées par saison, avec un minimum d'ingrédients et de préparation pour cuisiner au quotidien ou recevoir avec simplicité.