Le pruneau est le fruit séché d’une variété de prune à peau violette et chair jaune : la prune d’Ente.
La récolte dans la région d’Agen, zone de production la plus connue en France, a lieu de mi-août à mi-septembre. Lavées et triées, les prunes sont ensuite mises à sécher dans des fours (autrefois, on utilisait des fours à pain ou un séchage au soleil) puis réhydratées pour atteindre le taux d’humidité adéquat.
Le pruneau d’Agen est un fruit concentré en énergie : 3 kg de prunes sont nécessaires pour obtenir 1 kg de pruneaux ! Très moelleux, les pruneaux mi-cuits subissent une phase de déshydratation plus courte avant d’être pasteurisés. En bio, ils ne subissent aucun traitement chimique de conservation.
Le pruneau porte une étiquette de « saine gourmandise », ses vertus diététiques s’allient à une facilité de dégustation. C’est l’en-cas des petits creux et des goûters énergétiques !
Il possède des propriétés antioxydantes (provitamine A et vitamine E) et contribue aux apports en potassium, magnésium, calcium, fer... Le pruneau est bien connu pour être une source de fibres (solubles et insolubles) qui participent au bon fonctionnement intestinal.

En cuisine
Le pruneau se marie bien avec la courge, la châtaigne, la pomme, la poire et possède la faculté de se glisser aussi bien dans les recettes salées que sucrées : tajines et plats mijotés, flans et entremets, far breton, crumble aux pommes...
Pour les dénoyauter facilement, pochez les pruneaux dans du thé chaud ou une infusion d’hibiscus. Une fois les noyaux ôtés, vous pourrez en faire une purée pour préparer un soufflé, une mousse (mixez la purée avec du tofu soyeux) ou un entremets.
Pour concocter une pâte à tartiner saine et savoureuse, mélangez la purée de pruneaux avec de la poudre de cacao non sucrée ou une purée d’amande.
Ajoutez un zeste de fantaisie à une tarte aux pommes en étalant une fine couche de purée de pruneaux sur le fond de pâte brisée, saupoudrez d’un soupçon de cannelle et voilà un doux dessert d’automne !
La purée de pruneaux peut être ajoutée dans un gâteau, elle donne une texture moelleuse et une couleur qui évoquent un dessert au chocolat.
Pensez à la purée de pruneaux pour transformer des chaussons aux pommes ou une galette des rois (incorporée dans une frangipane, la purée de pruneaux allège ce dessert à pâte feuilletée). Et pour fourrer un gâteau ou préparer une bûche, étalez sur la génoise une ganache chocolat-pruneaux.
Pour l’hiver, les pruneaux, seuls ou associés aux abricots séchés, permettent de concocter des desserts légers (que l’on peut apprécier au petit déjeuner également) : présentez-les en soupe tiède dans une infusion concentrée de fleurs d’hibiscus sucrée au sirop d’agave ou dans un thé rouge (rooïbos) à la cannelle. Et pour se réchauffer, préparez - façon grog - un thé noir aux épices dans lequel vous ajoutez du jus de pruneau. Et un ruban d’écorce d’orange.

Les recettes aux pruneaux du blog :
Pâte à tartiner sans lait ni chocolat
Pâte à tartiner pruneaux - cacao du petit déjeuner
Déclinaison autour de la crème de pruneaux et sa bouchée fondante de chocolat au rooïbos
Fondant noir sans gluten et crème d’amande (Recette SEIGNALET)
Poire au chocolat et crème de pruneaux
Gâteau chocolat sans gluten aux prunes d'Ente
Gâteau de châtaigne aux pruneaux (sans gluten)


480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être.
Mon livre Bio, bon, gourmand vous accompagnera pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons avec un chapitre complet consacré aux fruits secs.