Présent toute l’année sur nos marchés, ce légume racine accompagne nos menus au quotidien : carottes Vichy, carottes râpées, jus de carotte, veloutés et purées de carotte, carrot-cake... sont des recettes simples toujours savoureuses grâce aux différentes variétés cultivées en bio.
Selon la saison et le terroir, vous trouverez des carottes au parfum plus ou moins affirmé, de couleur jaune pâle, orange ou pourpre, de la fine carotte nouvelle de printemps à celle plus robuste qui traverse l’hiver. Il semble que la carotte blanche soit originaire d’Europe tandis que le berceau des variétés jaunes et violettes serait plutôt en Asie Centrale.

Une source de bienfaits
La couleur orange de la carotte est signe de richesse en bétacarotène, un précurseur de la vitamine A qui intervient de façon positive au niveau de la peau et de la vision. Le bétacarotène est liposoluble, il est donc mieux assimilé en présence de gras, d’où l’intérêt d’associer une bonne huile végétale à des carottes râpées ou à un jus de carotte (ou de consommer en même temps des oléagineux).
La carotte est source de vitamines B, C, D, E et PP et d’oligo-éléments. Douce pour les intestins sensibles, elle est également conseillée pour aider le travail du foie (l’hydrolat de carotte est d’ailleurs préconisé en cure de printemps).

Des carottes, à toutes les sauces
On peut très souvent se passer d’épluchage, un bon brossage et un lavage soigneux suffit généralement. Les carottes crues se consomment en bâtonnets pour accompagner des dips à l’apéritif ou, détaillées en rondelles, elles font office de toasts et remplacent le pain de mie en pique-nique.
Incontournables dans une assiette de crudités, les carottes râpées peuvent aussi être ajoutées dans un sandwich, une préparation pour galettes végétales, un cake salé ou sucré, des madeleines, des muffins... Au printemps, une sauce à salade à base d’huile d’olive, de jus de citron et d’ail écrasé est un basique. L’hiver, vous pouvez privilégier l’huile de sésame ou d’argane. Salez avec du gomasio, parsemez avec les fines herbes du moment (persil, estragon, basilic, menthe...) ou incorporez une cuillerée de tartare d’algues dans votre sauce.

Des associations savoureuses
Un velouté de carotte printanier sera additionné de jus d’orange frais ou de quelques gouttes d’huile essentielle de citron zeste (diluées dans une cuillerée d’huile d’olive) tandis que pour un velouté d’hiver, je vous conseille le gingembre ou la cannelle en poudre.
La carotte se marie bien avec la lentille corail que ce soit en soupe (avec du lait de coco) ou à l’étouffée avec une étoile de badiane pour parfumer.
Une purée de carotte peut servir de base pour réaliser un soufflé et l’hiver, associée à la betterave, elle peut même remplacer un coulis de tomate sur une pizza !
Parfumez une purée de carotte avec du cumin ou de la cardamome en poudre et pour apporter de l’onctuosité, goûtez à la purée de noix de cajou (ou celle d’amande).
Si vous préparez des carottes à l’étouffée, ajoutez un émincé d’échalotes et des graines de cumin ou de cardamome. Et pour lier votre fond de sauce, un soupçon de lait de coco !
Concoctez un jus de carotte tonique : ajoutez une lamelle de gingembre frais et une rondelle de citron.

Astuce minute
Pour une sauce crudités légère et onctueuse, émulsionnez une tasse de tofu soyeux ou une crème végétale liquide (riz, épeautre, avoine...) avec un filet d’huile de colza et des fines herbes ciselées.

Consultez l'index des recettes à la carotte du blog pour d'autres idées d'utilisation de la carotte.


Simplement bio, simplement bon, c'est 120 nouvelles recettes faciles (veggie, sans gluten et sans lait) de l'entrée au dessert, joliment illustrées, classées par saison, avec un minimum d'ingrédients et de préparation pour cuisiner au quotidien ou recevoir avec simplicité.