La belle couleur du potimarron est à l’image des paysages d’automne.
Dans l’assiette on peut aussi profiter de ce joli ton orangé qui réchauffe ! En ajoutant la cannelle sous forme de bâton, le parfum se développe tout au long de la cuisson et apporte une note plus boisée que la poudre.

Le velouté de potimarron à la cannelle
1 kg de potimarron Red Kury
1 petit morceau (2 cm) de bâton de cannelle
1 c. à c. rase de cardamome en poudre

La crème de noisettes
4 c. à s. de purée de noisettes
environ 10 cl de lait de riz (ou un autre lait végétal de votre choix)
noisettes concassées légèrement toastées

Le potimarron orange à une peau très fine en début de saison, on peut se passer d’épluchage. Elle devient plus épaisse au fil des mois et son goût se renforce, il est alors souvent nécessaire d’éplucher le potimarron pour éviter de sentir des écailles rugueuses dans le velouté (à moins d’utiliser un bon blender).
Je fais cuire le potimarron coupé en cubes dans 1 litre d’eau à laquelle j’ai ajouté un petit morceau de 2 centimètre environ d’écorce de cannelle.
Lorsque le potimarron est cuit, je retire le morceau de cannelle et je mixe après avoir salé et ajouté la cardamome en poudre.
Je sers ce velouté de potimarron épais et parfumé avec la crème de noisettes : je délaye la purée de noisettes en lui incorporant le lait végétal et je sale légèrement.
Je prépare 2 coupelles : dans l’une, je verse la crème de noisettes qui sera rajoutée froide au moment de la dégustation dans le velouté de potimarron chaud ; dans l’autre, je mets des noisettes concassées légèrement toastées à parsemer sur les assiettes.


Pour découvrir le potimarron dans tous ses états, les meilleures associations (épices, huiles...), des tours de main et astuces, des conseils de cuisson... feuilletez mon livre Potimarrons, courges et potirons qui présente 40 recettes, de l'entrée au dessert !

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes au lait de riz et des recettes à la purée de noisettes du blog.