Ce sont les pleurotes qui m’ont fait pensé à la « vraie » ratatouille !
En fait, j’ai trouvé que la consistance de ces champignons se rapprochait de l’aubergine, comme elle, ils aiment bien être revenus à l’huile d’olive... Les poêler avec un bon filet d’huile d’olive, leur donne meilleur goût.


Pour remplacer la courgette, le poivron, l’oignon blanc... j’ai choisi dans nos légumes d’hiver : le céleri-rave, le poireau, la patate douce.
J’ai ajouté du gingembre frais pour sa note piquante et parfumée, il joue un peu le même rôle que l’ail qui relève la ratatouille d’été.

Les proportions de cette ratatouille d’hiver sont sur une base de 2 personnes. Le poids indiqué correspond à des légumes une fois épluchés et nettoyés.

120 g de pleurotes
50 g de poireau
2 c. à s. d’huile d’olive
120 g de céleri-rave ou de panais
120 g de patate douce orange
une noisette de gingembre frais
sel citron-romarin

Après avoir tranché le poireau en rondelles, je le fais revenir avec les pleurotes coupés en lamelles et un filet d’huile d’olive.
Je coupe le céleri-rave et la patate douce en petits dés pour une cuisson à la vapeur douce dans une cocotte à fond épais.
J’écrase dans un presse-ail le morceau de gingembre pour mélanger le jus et la pulpe avec les champignons et j’ajoute les légumes cuits à la vapeur.
Pour saler ce plat j’ai utilisé le sel citron-romarin acheté chez Cookme, pour renforcer le parfum citronné du gingembre frais.

A ce plat de légumes, vous ajouterez une galette de céréales et un petit hoummos de pois chiches au citron...
Comme la vraie ratatouille d’été, celle-ci peut se déguster froide en entrée s’il vous en reste, j’ajoute alors un filet de jus de citron et d’huile d’olive.


480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être.
Mon livre Bio, bon, gourmand vous accompagnera au quotidien pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons.