blog cuisine bio

Mes livres  -  Newsletter  -  Consulting culinaire  -  Presse

29 mars 2008

Tartinade aux noix et sel rose Massala

J'obtiens cette crème à tartiner en mixant des cerneaux de noix trempés (réhydratés la veille) avec un yaourt végétal. On peut la proposer comme alternative à un fromage frais.


Cette tartinade se déguste aussi à l'apéritif avec des petits légumes crus (à la place d'un dip au fromage blanc), des toasts de sarrasin ou des gressins. Pour l’assaisonner, j’ai choisi un mélange Massala.

120 g de cerneaux de noix
1 yaourt de soja
sel rose aux épices Massala (curcuma, carvi, noix de muscade, cardamome...)

La veille, mettez les cerneaux de noix à tremper dans un bol d’eau de source ou filtrée.
Le lendemain, rincez-les avant de les verser dans un petit mixeur à lame. Ajoutez le yaourt de soja et une pointe de sel aux épices avant de réduire en crème.


480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être.
Mon livre Bio, bon, gourmand vous accompagnera au quotidien pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons.

18 mars 2008

Menu de Pâques


Vous souhaitez être informé des nouvelles recettes mises en ligne, de mes prochains livres...
Pour vous inscrire cliquez ICI...


Menu en orange et jaune d’or pour Pâques et le printemps, mes suggestions :

En entrée, une proposition fraîche et classique : une gelée de jeunes carottes et toupet de graines germées. Si vous trouvez déjà des asperges voici deux suggestions de sauce, l’une au curcuma et l’autre à la vanille.

Pour suivre, vous pouvez vous inspirer du riz jaune aux pousses de tournesol pour le présenter en accompagnement d’épinards vapeur ou poêlés aux zestes d’orange, ou adopter la recette des fausses crèmes brûlées et quinoa sauvage.

Pour le dessert, je vous invite à goûter aux verrines de mangue et génoise au curcuma...

Et pour terminer, si l’envie est au chocolat, il y a la ganache au parfum de l'île rouge et sa physalis.
Pour ceux qui possèdent mon livre Fêtes bio, une recette de tarte au chocolat se trouve dans le menu Dimanche de Pâques.

13 mars 2008

Fausse crème brûlée au tofu soyeux et quinoa sauvage

En réalité, ces fausses crèmes brûlées sont des flans de carotte sans œufs au tofu soyeux. On peut les déguster au sortir du four quand leur consistance ressemble à une purée soufflée ou froides quand la crème a figé.
J'ai choisi de parfumer avec du gingembre et aussi avec l'un de ses cousins, le galanga (ou galangal), un rhizome au parfum également chaud et citronné bien que plus poivré.


J'accompagne avec un mélange de quinoa blanc et sauvage, noir et craquant. Pour décorer, j’ai posé quelques violettes sauvages...

Les flans de carotte
600 g de carottes
1/2 c. à c. de gingembre en poudre
1/2 c. à c. de galanga en poudre
1 c. à s. d'arrow-root
400 g de tofu soyeux

Faites cuire les carottes coupées en morceaux à la vapeur douce dans une cocotte à fond épais.
Versez le tofu soyeux dans un blender avec les épices et l’arrow-root, ajoutez les carottes cuites. En mixant vous obtenez une crème, goûtez-la pour ajuster l’assaisonnement et saler.
Remplissez 6 petits plats à four et faites cuire environ 25 minutes à thermostat 6 (180 °C).
C’est prêt lorsque les flans gonflent et se craquèlent.

Le quinoa
100 g de quinoa (la moitié de quinoa noir dit sauvage)
sel rose, 1 c. à s. d’huile de sésame

Faites cuire le quinoa dans deux fois son volume d’eau dans une casserole sur feu très doux et en posant un couvercle.
Quand il n’y a plus d’eau, laissez bien gonfler (même si le quinoa sauvage reste toujours un peu croquant).
Assaisonnez avec l’huile de sésame additionnée de sel rose très fin, mélangez avant de servir en accompagnement des flans de carottes.


D'autres découvertes pour cuisiner le quinoa : qu'il soit blanc ou sauvage, entier, germé, soufflé, transformé en flocons, en farine, en crème ou en lait...
Je l'ai utilisé sous toutes ses formes en 70 recettes dans mon livre Quinoa.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes à la carotte et des recettes au tofu soyeux du blog.

9 mars 2008

Verrine de mangue et génoise sans gluten au curcuma

Je vous ai concocté un petit dessert en verrine, façon charlotte !
J'ai préparé une pâte façon génoise (parfumée au curcuma) qui peut rappeler le moelleux des biscuits à la cuillère.
Une goutte d’huile essentielle de poivre noir vient souligner ce dessert préparé avec une mousse de mangue (à base de fruits séchés réhydratés et de chantilly végétale).
Pour une version plus douce, vous pourrez remplacer par de l’essence de citron.

La génoise sans gluten au curcuma
4 œufs
50 g de sucre de canne blond ou 30 g de sucre de bouleau (xylitol)
1 c. à c. rase de curcuma
60 g de farine de riz complet
1 goutte d’huile essentielle bio de poivre noir
ou 8 gouttes d'huile essentielle bio de citron zeste

La mousse de mangue
50 g de mangue séchée
1 gousse de vanille
lait de riz
1/2 brique de préparation pour chantilly végétale

La veille, faites tremper la mangue séchée dans un bol de lait de riz.
Préparez aussi la chantilly en fouettant la crème végétale. Il faut penser à mettre la brique de crème au réfrigérateur bien à l’avance pour qu’elle soit très froide. Réservez la chantilly au frais.

Le lendemain, préparez le biscuit au curcuma :
Cassez les œufs pour mélanger d’un côté les jaunes avec le sucre (ou le xylitol) et dans un autre saladier montez les blancs en neige.
Dans le mélange de sucre et jaunes d’œufs, ajoutez la goutte d’huile essentielle de poivre noir (ou celles de citron), mélangez bien et ajoutez le curcuma et la farine de riz.
Incorporez alors, en plusieurs fois, les blancs en neige.
Versez cette pâte sur une plaque rectangulaire habillée de papier cuisson, étalez à la spatule pour obtenir une épaisseur de 2 cm.
Cette génoise va cuire très rapidement au four à thermostat 5/6 (150/180 °C), autour de 10 minutes, surveillez bien la cuisson.

Pendant ce temps, mixez la mangue réhydratée avec un peu de lait de riz. Dosez l’ajout de liquide pour obtenir une consistance de purée épaisse.
Fendez la gousse de vanille en deux pour recueillir les grains en grattant de la pointe d’un couteau et mélangez à la purée de mangue.
Incorporez délicatement à la chantilly montée la veille.


Dans la plaque de gâteau, découpez des ronds à l’aide d’un emporte-pièce et procédez au montage du dessert dans des verres en alternant : un biscuit, de la crème à la mangue, un biscuit...
Avec ces proportions je prépare un dessert pour 6 personnes.


Version charlotte
Cette chantilly à la mangue conviendra très bien à une charlotte classique avec des biscuits à la cuillère que vous pouvez acheter.
Doublez les quantités de mousse de mangue, tapissez un moule à charlotte avec des biscuits à la cuillère, garnissez avec des dés d’ananas et la chantilly à la mangue.
Préparez-la à l’avance pour la laisser au réfrigérateur plusieurs heures.


Lire les précautions d'emploi pour l'utilisation des huiles essentielles en cuisine.


Le guide le plus complet avec 300 recettes créatives pour cuisiner suivant vos intolérances alimentaires.
Mon livre Cuisinez gourmand sans gluten, sans lait, sans œufs... vous accompagnera au quotidien pour cuisiner en toute simplicité.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes à la farine de riz et des recettes sans gluten du blog.

3 mars 2008

Velouté de mâche et fleurettes de brocoli

C’est bientôt la fin de cette salade d’hiver, le temps s’est réchauffé et elle commence à monter. Quand on en récolte beaucoup, la mâche se transforme agréablement en velouté ou coulis.


Cuite, la mâche est bien plus savoureuse lorsqu’on la fait revenir au préalable à l’huile d’olive. Les autres légumes sont cuits à la vapeur, une fois mixés ils permettent d’obtenir une texture onctueuse.

4 belles poignées de mâche
2 poireaux
1 bouquet de brocoli
2 c. à s. d’huile d’olive
version légère : 15 cl de lait de riz ou de crème d’amandes liquide
version très onctueuse : 15 cl de crème d’avoine ou de riz liquide

Je tranche les poireaux en fines rondelles et détaille le brocoli en petits bouquets. Si la tige du brocoli est grosse, je l’épluche et la coupe en rondelles.
Je place tous ces légumes dans le panier d’une cocotte à fond épais pour une cuisson douce à la vapeur.

Dans une sauteuse, on verse l’huile d’olive et les feuilles de mâche.
Je laisse fondre sur feu doux pendant quelques minutes puis j’ajoute 30 cl d’eau. On laisse cuire sur feu doux pendant 5 minutes.

Je verse les légumes cuits à la vapeur (en réservant quelques fleurettes de brocoli pour la décoration des assiettes) ainsi que la mâche et son jus de cuisson dans un bol blender.
Je sale (avec un sel aux herbes ou à l’ortie) et je mixe les légumes en incorporant autant de crème liquide ou de lait végétal que nécessaire pour obtenir une consistance de velouté.


480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être.
Mon livre Bio, bon, gourmand vous accompagnera pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons avec un chapitre complet consacré aux soupes et veloutés.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes au lait de riz déjà publiées sur le blog.