blog cuisine bio

Mes livres  -  Newsletter  -  Consulting culinaire  -  Presse

26 mai 2007

Tofu soyeux pour un Nuage aux fraises

C'est la pleine saison des fraises alors voici une idée de dessert pour les préparer comme un velouté.
C’est une crème dessert légère et délicatement sucrée au sirop d'agave, voici la variation de saison de ma recette au tofu soyeux du Nuage aux framboises... avec des fraises !

400 g de tofu soyeux
1 bol de fraises
sirop d'agave

Lavez et équeutez les fraises avant de les verser dans le bol blender du robot.
Ajoutez le tofu soyeux et mixez pendant quelques instants de façon à obtenir une consistance bien homogène et mousseuse.
Pour sucrer, ajoutez une à plusieurs cuillerées de sirop d’agave, selon les goûts et la saveur des fruits.
Remplissez des pots à yaourts en verre et placez au réfrigérateur.

Cet entremets est à déguster rapidement ! Un conseil facile à suivre...


480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être.
Mon livre Bio, bon, gourmand vous accompagnera pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons avec un chapitre complet consacré aux douceurs.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes au sirop d'agave et des recettes au tofu soyeux du blog.

21 mai 2007

Crème de soja épaisse lacto-fermentée

Voilà à quoi ressemble cette fameuse crème de soja épaisse que j'utilise dans certaines recettes.
Elle est 100% végétale, sa texture est semblable à celle de la crème épaisse et surtout elle est lacto-fermentée.


On la trouve dans le rayon frais des magasins bio sous la marque Sojami et dans les magasins La Vie Claire, sous le nom de Soja'Claire.
Sa composition : tofu lactofermenté (eau filtrée, soja dépelliculé 15 %, ferments sélectionnés), huile de soja, huile d’olive 1ère pression à froid. Epaississant : carraghénanes, farine de graines de guar.

Je m’en sers pour :
- Donner de l’onctuosité et lier : une grosse cuillerée dans une printanière de légumes par exemple, après cuisson du plat.
- Faire des sauces épaisses du type mayonnaise en quelques secondes : en rajoutant un filet d’huile végétale très parfumée (olive, colza, noix...), des fines herbes hachées, des épices (paprika façon bourguignonne, curcuma, etc...) ou un guacamole (avocat mixé avec du jus de citron et de la crème épaisse).
- Des sauces fondantes en mettant moitié crème de soja épaisse / moitié purée d’oléagineux (purée de noix de cajou, d’amandes blanches ou complètes…) et une pincée de sel. Délicieux avec les galettes végétales, les légumes vapeur, les trempettes de légumes ou en toast.
- Côté sucré, on peut en faire une crème façon ganache au chocolat pour des bûches ou charlottes.

Je pense qu’il y a plus d’intérêt nutritionnel à l’utiliser sans cuisson, mais on peut aussi l’utiliser dans une quiche, une flammenküche, un gâteau, une tarte aux pommes campagnarde.

Consultez l'index des recettes à la crème de soja épaisse lacto-fermentée du blog pour d'autres idées d'utilisation de la crème de soja épaisse lacto-fermentée.


480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être.
Mon livre Bio, bon, gourmand vous accompagnera au quotidien pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons.

17 mai 2007

Foire bio à Valence

Je vous donne rendez-vous à la 3ème fête de la bio de Valence qui aura lieu le dimanche 3 juin au Domaine de Lorient dans le village de Montéléger (à 10 minutes au sud de Valence). A cette occasion, je présenterai et dédicacerai mes livres et si vous êtes en promenade dans la région, ce sera un plaisir de vous rencontrer...


Je propose aussi 2 conférences :
l’une à 11h30 sur le thème : cuisinons les légumes bio
l’autre à 16h30 sur le thème : les laits végétaux, purées d’oléagineux et autres gourmandises, avec une dégustation.

A bientot !

13 mai 2007

Sirop de fleurs de sureau

C’est la saison du sureau et au bord des chemins, les arbres se couvrent de fleurs blanches.

C’est la cueillette très agréable du mois de Mai et chaque année, il est de tradition de préparer le sirop de sureau. On ramasse les ombelles en coupant la tige verte au ras des fleurs.
J’aime beaucoup son parfum délicat, il me rappelle celui de la litchi !

pour 30 ombelles de sureau noir (sambucus nigra)
300 g de sucre de canne blond
2 citrons

A l’aide de ciseaux, coupez les ombelles au ras de la tige verte. Mettez-les dans une grande casserole et saupoudrez de sucre.
Pressez les citrons pour verser le jus sur les fleurs. Ajoutez les écorces de citron coupées en morceaux.
Remuez soigneusement, tassez le mélange et laissez macérer une nuit.
Le lendemain, versez 50 cl d’eau sur les fleurs, portez à ébullition et laissez ensuite frémir pendant 10 minutes en remuant fréquemment.
Versez le sirop chaud dans une bouteille en verre en filtrant à travers une passoire.

J’utilise ce sirop (que je conserve au réfrigérateur) pour préparer un cocktail pétillant : selon les goûts, on verse 1 à 2 cm de sirop au fond de chaque verre et on ajoute le kombucha.
Le kombucha est une boisson lactofermentée, pleine de bienfaits, qui peut se préparer maison (c’est assez facile à mettre en pratique) grâce à un champignon, du thé vert et du sucre ou s’acheter toute prête en magasins bio.
Elle est naturellement pétillante et légèrement acidulée, pour des apéritifs je la marie avec des sirops (cet hiver je mélangeais par exemple sirop de sapin et kombucha).

Ma recette de sirop de sureau trop simple & trop facile !!
Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous mon astuce - d'une simplicité enfantine ! - pour préparer un sirop parfumé au sureau.


Cueillez une grande ombelle de sureau, plongez la partie fleurie dans un pot de sirop d'agave pendant 1 nuit (tige vers le haut, à l'inverse de la photo ;-)
Le lendemain, goûtez... et retirez l'ombelle (utilisez-la dans une infusion).
Ce sirop conserve son parfum pendant quelques semaines, utilisez-le pour sucrer une salade de fraises, c'est délicieux !

8 mai 2007

Tout cru, recettes sans gluten sans laitages

Comment j'ai écrit Tout cru, recettes sans gluten ni laitages...

Quand on utilise de bons produits BIO, des légumes et des fruits de saison qui ont du goût, j’ai toujours pensé qu’il fallait peu de choses pour les mettre en valeur. C'est pourquoi j'aime tellement faire des recettes minimalistes ! Derrière une apparente simplicité, le cheminement pour obtenir le résultat épuré conforme à mes réflexions est toujours passionnant, il fait appel à l'intuition et aux sens.

Entrer dans la cuisine crue, c’est affiner encore plus son palais, c’est sentir la vitalité d’un légume cultivé en bio-dynamie et c’est surtout y prendre goût...

Ce thème du cru m’a beaucoup interessé : travailler les textures pour aller jouer, façon taboulé, avec des semoules de légumes crus (potimarron, carotte...) ou d’oléagineux comme l’amande, jongler à la fois avec les couleurs et les consistances pour préparer des crèmes, des purées, des tartinades et des veloutés...

Depuis mon premier livre, ma façon de voir l’alimentation a évolué, la découverte de certains ingrédients (j’ai mes basiques depuis le début : laits végétaux, purées d’oléagineux, sirop d’agave et de riz, sucre complet, huile d’olive, miso, tamari...) et la sortie de nouveaux produits (les fantaisies comme la chantilly végétale ou les crèmes végétales liquides) transforment constamment la création culinaire.
En regardant la liste de mes livres par ordre de parution, je peux dire comment nous avons mangé ! Tout cru (la plage) a été concocté l’année dernière parce qu'il correspondait pour moi à la suite d’un parcours.

J'ai travaillé avec Emmanuel pour composer ces 70 recettes sans gluten ni laitages pour les 4 saisons, de l'entrée au dessert : soupe crémeuse à la menthe, drôle de sushi et son wasabi de persil, crumble pâte d’abricots à la mousse d’ananas, crème fouettée à la mangue... tout est simple et amusant à préparer.
Sur son blog, Venezia à été la première à tester les recettes de ce livre et elle vous fait goûter à La crème au lait de coco.

Comme mes livres traduisent l’évolution de ma cuisine au quotidien, alors - comme les graines germées, les huiles essentielles ou le sans gluten - je pense que l'expérience de ce dernier ouvrage va m’imprégner et m’accompagner dans mes prochains titres...

Ce livre est disponible en magasins bio et librairies.

Eric Viard qui a créé le site Eco-bio se passionne pour l'alimentation vivante, il m'a signalé la mise en place d'un lieu de partage autour de l'alimentation crue.

4 mai 2007

Agar : Fraises en gelée légère à l'hibiscus

J’aime beaucoup utiliser la boisson que l’on prépare avec les fleurs d’hibiscus (karkadé), son parfum s’accorde merveilleusement avec les fruits rouges.
C’est un mariage que vous pourrez d’ailleurs retrouver dans une Soupe de cerises et qui vous rappellera également la recette des Fantaisies à l’hibiscus dans laquelle j’utilisais du sirop de riz pour sucrer la gelée d’hibiscus entourant les framboises.

Mais en attendant cerises et framboises, voici les toutes premières fraises ! Profitons de la saison avec la cueillette qui vient à peine de commencer...


Comme dans la Salade de litchis à l’eau de rose et grains de grenade vous pouvez aussi réaliser une gelée d'hibiscus plus ferme (1/4 de litre d’infusion pour 2 g d’agar-agar) afin de la couper en petits cubes d’un rouge translucide.
Le résultat est amusant et frais dans les salades de fruits.

350 g fraises
4 c. à s. de sucre de canne (ou du sirop de riz)
2 g d'agar-agar en poudre
2 c. à s. de fleurs d’hibiscus
1/2 litre d’eau

Mettez les fleurs d’hibiscus dans une casserole d’eau froide. Faites chauffer sur feu doux et laissez frémir quelques instants avant de filtrer.
(Quand j’y pense à l’avance, je procède autrement : je laisse les fleurs infuser toute une nuit dans l’eau froide et le lendemain il suffit de filtrer à travers une passoire).
Faites cuire brièvement les fraises entières ou coupées en deux si elles sont grosses, sur feu doux avec le sucre. Ôtez du feu dès qu’elles font du jus.
Diluez l’agar-agar en poudre avec un peu d’eau avant de l’ajouter dans la boisson à l’hibiscus, mettez la casserole sur feu doux et laissez frémir 3 minutes.
Mélangez la boisson à l’hibiscus avec les fraises et versez dans des verres. Ce dessert se déguste quelques heures plus tard, une fois gélifié.


Vous trouverez une variante de cette recette dans Bio, bon, gourmand.

480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être.
Mon livre Bio, bon, gourmand vous accompagnera pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons avec un chapitre complet consacré aux douceurs saines.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes à l'agar-agar du blog.