blog cuisine bio

Mes livres  -  Newsletter  -  Consulting culinaire  -  Presse

28 septembre 2006

Le journal Biocontact

Vous le trouverez dans votre magasin bio préféré...
Le journal Biocontact vous propose un dossier sur les protéines dans son numéro d’octobre.

Pour illustrer les sources végétales, j’ai préparé plusieurs recettes à découvrir dans leurs pages !
Biocontact est un mensuel gratuit disponible dans 1800 points de vente bio en France.

Tous les mois, en page 5, je propose également une recette bio de saison.

23 septembre 2006

Cuisine bio à Nice

Le vendredi 6 octobre à 19h00 je serai à Nice pour une conférence dégustation organisée par le restaurant Bio & Cie.
Le thème sera : La cuisine sans gluten ni produits laitiers et recettes aux huiles essentielles.
Elle sera suivie par un repas végétarien préparé par Muriel et de mon côté j'apporterai les desserts !
Il reste encore quelques places que vous pouvez réserver directement auprès du restaurant bio au 04 93 01 94 70.

18 septembre 2006

Crème d'azukis au tamari

Pour le cours de cuisine je l'avais présentée froide en boule.
On peut aussi la déguster tiède dans une assiette composée avec du riz et une cocotte de légumes.

200 g d’azukis
10 cm d’algue kombu
4 c. à s. d'huile d’olive
2 c. à s. de tamari (sauce de soja)

Je mets les azukis à tremper au moins une nuit.
Le lendemain, je les rince et je les recouvre largement d’eau froide avant de les mettre à cuire avec le morceau d'algue kombu fraîche conservée au sel. Cette algue permet d’attendrir les légumes secs et les rend aussi plus digestes.
Il faut compter environ 40 minutes de cuisson dans une cocotte à fond épais sur feu très doux.

Quand les azukis sont cuits, je les égoutte et je les mixe dans le blender avec l’huile d’olive et du tamari (plus ou moins selon les goûts).
On peut aussi les écraser au moulin à légumes. De toutes façons, je procède toujours quand ils sont encore chauds, c’est plus facile à réduire en purée.

Après quelques heures au réfrigérateur la crème d’azukis se fige, on peut alors la façonner plus facilement en boule.

A propos du morceau d’algue kombu : si après cuisson, il est devenu tout tendre, je le mixe avec les azukis, son parfum iodé se marie très bien. Par contre si le morceau de lame est ferme, je l’enlève et le coupe en petites lamelles dans une sauce à salade.


Quinoa, sarrasin, azukis, kamut, lentilles, millet, riz, pois chiche, épeautre... entier, en flocon, en farine, concassé...
Retrouvez plus de 100 recettes rapides et faciles à préparer, des astuces de cuisson, des idées pratiques... dans mon livre Céréales & Légumineuses.

14 septembre 2006

Riz à l'Impératrice (lait de riz)

A Terrabio ce week-end, après la conférence, j'ai proposé en dégustation cet entremets de riz léger qui se sert avec le coulis de fruits de votre choix...


Ma grand-mère et ma mère faisaient la recette du riz à l’Impératrice avec une crème anglaise, de la chantilly, du riz et des fruits confits. De la version classique j’ai conservé le souvenir de son joli nom !


Pour la chantilly :
2 briques de 300 ml de préparation végétale pour chantilly
8 gouttes d’essence d’orange bio

Pour le riz :
1 verre de riz rond blanc
2 verres d’eau
3 c. à s. de sucre de canne blond
1/2 verre de lait de riz

Première opération : monter la chantilly et la réserver au réfrigérateur.

Ensuite, mettre le riz rond blanc à cuire dans une petite casserole avec l’eau et le sucre, ce qui lui donnera un aspect légèrement glacé.
Placer sur feu doux. Quand il ne reste plus de liquide, j’éteins le feu et je rajoute le demi-verre de lait de riz. Il faut couvrir pour que le riz puisse gonfler et on le laisse refroidir.

Remuer pour aérer les grains de riz avant de les ajouter à la chantilly. Mélanger délicatement et conserver au réfrigérateur au moins 4 heures.

Au moment du dessert, on remplit des coupes et on nappe avec un coulis de fruits. Sur la photo et à Terrabio c’était avec la marmelade d’abricots au petit grain bigarade préparée il y a quelques semaines.
Pour décorer, je saupoudre avec de la pistache en poudre : j’achète des pistaches entières décortiquées non salées (j’utilise souvent la marque Rapunzel, elles sont bien vertes), je les mets dans un petit mixeur à persil et je les hache pour obtenir une poudre fine.


Lire les précautions d'emploi pour l'utilisation des huiles essentielles en cuisine.


Si vous êtes séduit par le parfum de l'huile essentielle d'orange, vous trouverez d'autres idées dans mon livre Cuisiner avec les huiles essentielles et les eaux florales. Il propose plus de 160 recettes qui illustrent l'utilisation en cuisine de 22 huiles essentielles et 11 eaux florales.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes au lait de riz déjà publiées sur le blog.

8 septembre 2006

Guacamole au basilic

Pour cette recette, l’avocat doit être mûr à point : le petit bout de tige se détache et on peut sentir une certaine souplesse en appuyant sur l’avocat.

pour 1 avocat
1 c. à s. de jus de citron
4 grandes feuilles de basilic
2 feuilles de menthe

C’est une recette à préparer au dernier moment, elle ne nécessite que quelques minutes. Épluchez l’avocat et coupez-le en morceaux dans un mini-blender. Ajoutez les feuilles fraîches de basilic et de menthe, mixez en ajoutant le jus de citron, une pincée de sel et 3 cuillerées à soupe d’eau.
C’est léger et très frais !


480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être.
Mon livre Bio, bon, gourmand vous accompagnera au quotidien pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons.

5 septembre 2006

Recette SEIGNALET - Tagliatelles de courgette en sauce carotte

Quand les belles journées sont de retour, il est encore temps d'acheter des courgettes pour savourer encore un peu les saveurs estivales... Comme elles sont bien fraîches et croquantes, j'en profite pour les préparer crues !


1 courgette

La sauce
1 petite carotte
4 c. à s. d’huile de colza
1 c. à s. de gomasio

Commencez par la sauce : mettez la carotte coupée en petits morceaux dans un mini-blender.
Ajoutez l’huile de colza, le gomasio et mixez.
Lavez la courgette. A l’aide d’un rasoir à légumes (ou un couteau économe) prélevez sur la courgette non épluchée de longues et fines bandes que vous disposez joliment et au fur et à mesure dans des coupes.
Versez la sauce, c’est prêt !


480 pages et plus de 350 nouvelles recettes saines et créatives qui mettent en avant les aliments du bien-être.
Vous aimez cuisiner les légumes ?
Mon livre Bio, bon, gourmand vous accompagnera pour cuisiner bio, sain et gourmand au fil des saisons.

Vous pouvez aussi consulter l'index des recettes à la courgette et des recettes à la carotte du blog.

2 septembre 2006

La chantilly végétale

Pour reprendre le fil des recettes des cours de cuisine et pour combler les envies des plus gourmandes, voici un dessert avant l’heure...
Depuis que je l’ai découverte l'année dernière, elle m’a inspiré de nombreuses recettes, surtout pour élaborer des versions délicatement parfumées pour le livre sur la Cuisine aux Huiles Essentielles.


Quelques conseils pour bien la réussir :
Il faut placer la brique de crème au réfrigérateur avant de l’utiliser pour que la préparation soit bien froide.
Cet été, comme il faisait très chaud, je mettais même les fouets et un saladier en verre au réfrigérateur 1 heure avant de commencer !

Mettre la crème dans le saladier et la fouetter avec un batteur électrique environ 2 minutes pour qu’elle devienne ferme.
Ensuite, on remet la chantilly au froid au moins pendant 2 heures.
Pour obtenir une consistance plus aérée, je trouve que l’idéal est de la faire la veille et j’utilise une poche à douille pour donner une forme décorative à cette chantilly.


Pour le livre Sans lait & sans œufs j’avais fait une crème fouettée avec de la crème de coco, mais son parfum limitait son utilisation à des mariages plutôt exotiques !
Avec cette crème toute prête, toutes les fantaisies sont permises ! Il s’agit d’une préparation végétale (marque Soyatoo en magasin bio) que l’on trouve conditionnée en petite brique de 300 ml (à base de soja, de coco, de palme...).
Comme c'est un support gras, on peut incorporer dans la crème avant de la fouetter quelques gouttes d’une huile essentielle qui se diffuse ainsi parfaitement et permet de réaliser des crèmes parfumées : chantilly à l’orange, au géranium, à la mandarine...
Ou encore un riz à l'impératrice, une mousse au chocolat sans oeufs, une verrine de mangue et sa génoise au curcuma, ...

Mise à jour Octobre 2012 : la composition de cette crème végétale à fouetter a changé et elle n'est plus certifiée bio.